Bourse : le calme avant la tempête ?

Partager sur
Bourse : le calme avant la tempête ?

Les fondamentaux poussent les indices boursieurs

qui ignorent les risques politiques

La semaine boursière est marquée par une grande résistance. Le retrait, vendredi dernier, de la

réfrome de santé proposée au Congrès par Donald Trump était de nature à peser sur la tendance, car

ce blocage au sein de la majorité Républicaine inquiète forcément sur la réalisation du plan fiscal (y

compris une taxation des importations). Ce revers parlementaire n'a pas provoqué le choc sur les

indices qu'on pouvait craindre et Wall Street n'a pas marqué d'inquiétude en début de semaine. La

perspective d'un accord finalement possible a même poussé les indices américains qui terminent sur

une progression de près de 1 % en cinq séances.

Cette capacité des marchés financiers à ignorer les mauvaises nouvelles et à profiter des bonnes est

aussi illustrée par la hausse des Bourses euroopéennes au moment du déclenchement opérationnel

du Brexit. Le CAC 40 confirme les 5.100 points après une avance de plus de 2 %.

Les économies en croissance synchrone et l'iflation est contenue

Ce sont les fondamentaux des économies qui appuient les scénarios des portefeuilles. Le cycle de

croissance assez synchrone au pla, mondial et est tiré par les États-Unis. En Europe, les

conjonctures des différents pays de la zone euro se mettent en phase. Les chiffres d'inflation

montrent une stabilité et même un reflux au fur et à mesure de la consolidation des cours du pétrole.

La dérive des prix inférieure à 2 % en zone euro et une inflation « coeur » (hors alimentation et

énergie) au-dessous de 1 % conforte durablement la Banque Centrale Européenne dans sa gestion

monétaire très favorable à l'activité.

Finalement les investisseurs bénéficient d'un environnement très porteur : croissance qui assure une

hausse des profits, coûts énergétiques contenus, taux d'intérêt à court et long terme qui restent bas.

Les risques politiques ou géopolitiques ne sont pas pris fortement en compte.


Laisser un commentaire