Faut il se lancer en bourse avant Noël ?

Partager sur
Faut il se lancer en bourse avant Noël ?

La saisonnalité appliquée à la Bourse est une chose curieuse et que certains apparentent pratiquement à l’astrologie. Ce serait pourtant une erreur de l’ignorer et les investisseurs qui ont de l’expérience – ceux qui ont toutes les chances de se trouver du coté des gagnants comme ceux qui suivent la stratégie de Bourse Academy – n’ignorent pas le calendrier.

Pour les actions françaises qui versent un dividende annuel au cours du printemps, on avait coutume d’attendre une hausse d’été  les sommes versées par les entreprises sont réinvesties en partie. Le phénomène est moins accentué qu’il ne l’a été en raison, par exemple, des contrats indiciels négociés sur les marchés dérivés, comme
les fameux trakers ETF.

En revanche, la tendance est porteuse au tout début de l’année. Ne cherchez pas à en comprendre les moteurs, mais seulement à vous adapter. Vous avez intérêt à acheter à partir de la mi-novembre, pour jouer le rallye de début d’année, observé plus de 7 années sur 10.

Attention toutefois, quand la hausse est bien au rendez-vous, quand la progression des indices par rapport à cette mi-novembre approche les 10 % , c’est le moment de prendre des bénéfices, d’alléger les positions. La saisonnalité tourne avec la fin de l’hiver, et souvent dès la fin février.

Mais les achats de Noël sont bien une affaire à saisir sur les marchés dès novembre.


A propos de l'auteur : Hubert Tassin

Hubert Tassin, 57 ans est journaliste et analyste financier. Son expérience des marchés financiers remonte à 1980 et il a exercé des responsabilités aussi bien dans des sociétés de Bourse que dans la presse. Auteur d'un ouvrage de référence consacré au placement en obligations, il a dirigé des rédactions spécialisées dans les placements financiers au Journal des Finances, chez Investir et chez BFM.

Laisser un commentaire