Forex : Livre turque, roupie, rouble misez sur des monnaies « exotiques »

Partager sur
Forex : Livre turque, roupie, rouble misez sur des monnaies « exotiques »

Une des grandes conséquences de la limitation des injections de dollars dans l’économie par la réserve fédérale américaine a été un véritable bain de sang sur les Bourses, sur les obligations et sur les monnaies des pays émergents. Le repli des liquidités (très abondantes) vers les pays riches à partir de la deuxième moitié de 2013 a cassé des bulles spéculatives et, aussi, a mis en évidence des systèmes bancaires fragiles.

Que faire alors sur le marché des monnaies ?

Vous le savez, les leçons de Bourse Academy vous l’ont montré, il ne faut pas aller contre le marché, pas tenter «de ramasser un couteau qui tombe». Attendre la stabilisation est une des règles pour tenter des investissements sur un actif qui a baissé. Dans un autre sens, vous avez bien compris qu’après des années de gains continus sur les fameux marchés émergents, les investisseurs et les spéculateurs ont pris leurs profits sans chercher à trier. Qu’ils sont sorti et ont vendu l’ensemble.

La stabilisation arrivée, le moment de trier aussi

Regardez les fondamentaux des pays, les équilibres de balance commerciale et de balance des paiements en premier. Ce n’est pas compliqué: si l’économie du pays est saine ou s’assainie, la devise va remonter. Ainsi, au début de l’été 2014, l’Inde et les Philippines montrent un chemin d’assainissement qui incite – toujours l’analyse de bon sens – à jouer les monnaies.

Comment faire ?

On arrive au fameux marché du Forex. C’est simple: prenez en compte les possibilités de pertes que vous pouvez supporter. Sur les devises, vous êtes un spéculateur, un passager clandestin. Vous pouvez acheter des roupies ou des peso (contre dollar) en acceptant un levier maximal de 5 (position qui représente 5 fois ce que vous acceptez de perdre).

Le cadre de ces opérations? Reportez vous à la leçon n°11 de Bourse Academy.


A propos de l'auteur : Hubert Tassin

Hubert Tassin, 57 ans est journaliste et analyste financier. Son expérience des marchés financiers remonte à 1980 et il a exercé des responsabilités aussi bien dans des sociétés de Bourse que dans la presse. Auteur d'un ouvrage de référence consacré au placement en obligations, il a dirigé des rédactions spécialisées dans les placements financiers au Journal des Finances, chez Investir et chez BFM.

Laisser un commentaire