Investissement immobilier dans la location meublée non professionnelle (LMNP)

Le marché des LMNP gagne de plus en prospect. Cette croissance à nulle autre pareille est rendue possible par un certain nombre de privilèges comme les possibilités de défiscalisation des loyers perçus. Lisez cet article pour en savoir plus sur cette nouvelle tendance d’investissement immobilier.

Les avantages qu’il y a à investir dans une LMNP

La Location Meublée Non Professionnelle (LMNP) est une forme de location particulière dans laquelle le loueur met à disposition du locataire, un bien immobilier entièrement équipé.

Cette disponibilité des équipements d’intérieurs contribue de manière significative à la hausse du taux de rentabilité par rapport à celui d’un logement vide. À cela s’ajoute d’autres privilèges dont bénéficient les LMNP sur le plan fiscal pour alléger leurs impôts.

Les LMNP ont la possibilité de souscrire soit au régime d’imposition Micro-BIC soit au régime réel. Le régime du Micro-Bic (Bénéfices Industriels et Commerciaux) s’applique aux biens générant moins de 70.000€/an. Le taux d’imposition ici est de 50% des revenus totaux de l’investisseur déclaré aux services compétents.

Le régime réel s’impose en principe pour les biens générant plus de 70.000 euros. Il peut toutefois s’appliquer à la demande de l’investisseur lorsque ses revenus se trouvent en deçà de ce seuil. Les impositions dans ce contexte se font après déduction de l’ensemble des charges et amortissements.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle beaucoup de loueurs optent pour ce régime d’imposition.

Le régime réel permet en outre de bénéficier d’une exonération de la TVA. Pour en profiter, la résidence doit proposer au minimum des services d’entretien de locaux, de petit-déjeuner et de blanchissement. Il faut en outre s’engager à conserver le bien immobilier sur une durée minimale de 20 ans.

Critères à remplir pour bénéficier de ces privilèges en LMNP

La première condition pour bénéficier d’un statut accordant des privilèges est d’équiper votre bien immobilier avec des meubles.

Ces derniers devront fournir le nécessaire pour faciliter l’intégration du locataire en l’état uniquement avec ses effets personnels. Vous devrez ensuite définir le montant de votre loyer en faisant attention aux critères suivants :

  • Ne pas dépasser 23.000€ de revenus annuels
  • Ne pas laisser les revenus issus du loyer, constituer plus de 50% de vos revenus annuels
  • Veuiller à conserver le bien pour une durée minimale de 9 ans lorsqu’il s’agit d’une délégation du bien pour gestion

Si vous remplissez tous ces critères, il ne vous restera plus qu’à faire une déclaration à la greffe du tribunal de votre localité. Cela vous permettra d’obtenir un numéro SIRET à faire valoir dans les moments opportuns.

Quelles villes propices pour un investissement dans un bien immobilier en LMNP?

S’il est bien d’investir dans l’immobilier LMNP, il convient toutefois d’identifier les zones d’urbanisations propices pour générer des revenus constants.

Pour ce fait, vous devrez vous tourner vers les grandes villes. Les taux d’immigration y sont très élevés. En vous implantant dans ces zones, vous êtes certain de vite rentabiliser votre investissement.

Bien entendu, une étude de marché s’impose en amont afin d’identifier les préférences de la population ciblée.

Avec le statut LMNP, il est possible d’investir autant dans le neuf que dans les logements anciens. Mais, en optant ou un investissement dans le neuf, vous pourrez bénéficier des privilèges du dispositif Censi-Bouvard. Le logement ancien pour sa part repose simplement sur une location de bail civil au futur occupant.