Comment acheter des obligations ?

Partager sur
Comment acheter des obligations ?

L’achat des obligations, que ce soit durant leur émission que directement sur les marchés bousiers, nécessite toujours le passage par un ordre de bourse à travers un intermédiaire. Et c’est cet intermédiaire, agréé, qui va ensuite inscrire les titres sur les comptes titres de l’acheteur. La plupart des investisseurs s’accordent à dire que les obligations assimilables du trésor français qui peuvent procurer beaucoup d’avantages aux particuliers. En général, le prix de l’obligation s’adapte toujours avec le niveau des taux d’intérêts présents sur le marché. Les OAT ont été favorisé à l’instigation de l’Etat qui est conscient de la difficulté d’accessibilité de l’ensemble des obligations pour les particuliers. Un marché secondaire pour l’OAT a été stabilisé en 2006 dans le but de favoriser le lancement de cette obligation. Il existe plusieurs types d’OAT et il revient à l’investisseur d’acheter l’obligation qui lui convient. Et comme en achat d’action, l’achat d’obligation requiert prudence, esprit d’analyse et connaissance du marché financier.

L’obligation Peugeot fait face à des rumeurs

Les rumeurs concernant un éventuel plan de sauvetage de PSA Finance ont fortement influencés les obligations du constructeur automobile. En effet, il se trouve que les obligations de Peugeot ont retrouvé un certain souffle après les rumeurs d’un probable sauvetage de la filiale par la Banque PSA. Récemment on a constaté la disponibilité de l’obligation sous le pair autour de 99,20%. L’origine de ces suppositions n’est être qu’un article qui a paru dans le journal Figaro. Selon cet As de l’information, l’Etat français a pris une mesure importante de garantir les nouveaux emprunts de PSA à une hauteur considérable de quatre milliards d’euros. Mais quelle que soit la véracité de ces rumeurs, l’obligation de Peugeot a su tirer profit de l’évènement. En attente du nouveau changement, les analystes se réjouissent de l’envolement des obligations de Peugeot. Et si le coup de pouce de PSA va réellement se réaliser vraiment, Peugeot va avoir droit à la réalisation d’un rêve : voir l’obligation prendre son envol.

Les obligations avec Bourse Academy

Les obligations, comme les actions, peuvent créer de sérieux problèmes pour les traders qui aiment marcher à tâtons dans la spéculation. Parfois, il est difficile de prévoir le gain avec les obligations malgré un taux de perte assez minime par rapport aux achats des actions. Et pour comprendre vraiment les lois régissant l’achat des obligations, il faut s’adonner à une formation fiable. Justement à ce sujet, le site Bourse Academy est un des meilleurs sites à choisir si vous rechercher un outil efficace pour comprendre le monde boursier. Après avoir suivi une formation complète sur Bourse Academy, vous allez appréhender avec facilité tout ce qui tourne autour de la bourse : achat d’obligation, achat d’action, l’once d’or ou encore comment trader efficacement le CAC 40. Bourse Academy reste donc une référence en formation pour tous ceux qui désirent réussir en trading. Et malgré son jeune âge, ce site fait preuve d’un grand esprit de professionnalisme : il y a de quoi rassurer les assoiffés de formations fiables.


A propos de l'auteur : Hubert Tassin

Hubert Tassin, 57 ans est journaliste et analyste financier. Son expérience des marchés financiers remonte à 1980 et il a exercé des responsabilités aussi bien dans des sociétés de Bourse que dans la presse. Auteur d'un ouvrage de référence consacré au placement en obligations, il a dirigé des rédactions spécialisées dans les placements financiers au Journal des Finances, chez Investir et chez BFM.

Laisser un commentaire