Savoir acheter, mais aussi savoir vendre..

Partager sur
Savoir acheter, mais aussi savoir vendre..

Je vous apprendrai à trouver ces opportunités. L’expérience m’a en tous cas montré qu’il était vain de chercher à vendre plus cher que ce que vaut réellement mon actif. Cela peut arriver, les marchés peuvent s’emballer, mais c’est une affaire de chance. Et la chance n’est pas ce qui va vous permettre d’être le gagnant sur les marchés financiers

Le piège psychologique de l’achat quand il se révèle gagnant

J’ai bien choisi, j’ai pris un risque qui se trouve justifié par l’évolution des cours. Je suis gagnant. Cela va vous arriver souvent. Le plus dur reste alors à faire. L’adage est incontournable « quand on a pas vendu on a a pas gagné ». Et vendre est toujours plus difficile qu’acheter. La psychologie joue contre vous. Quand vous achetez, quand vous prenez une position (même à la vente), vous êtes dans une démarche positive : vous appliquez une méthode, vous prenez en compte une situation, vous anticipez une évolution. Quand vous vendez, vous vous inscrivez dans une optique négative : votre choix(qu’il soit potentiellement gagnant ou perdant) est remis en cause et peut même être inversé.

Le danger de s’écarter de la bonne méthode de gestion

« Savoir acheter, mais aussi savoir vendre » était la devise d’Emile Messchaert, un des meilleurs gestionnaires français du milieu des années 1930 aux années 1980 et créateur de la maison qui porte son nom. Transformer un achat gagnant en profit, accepter de perdre un peu pour éviter de perdre beaucoup, ce n’est pas une attitude naturelle. Quand on est gagnant, on pense que cela va durer, quand on est en pertes, on espère se refaire.

Pour passer ce cap psychologique difficile, pour « savoir vendre », vous ne devrez pas vous écarter de la méthode que je vous apprend au fil des leçons. Ne perdez pas de vue la feuille de suivi de vos investissements. Ainsi, vous remettez en cause chaque ligne en fonction des cours constatés : revoir à la hausse ou à la baisse les objectifs doit être pour vous une démarche permanente comme elle l’est pour moi.

Le conseil pratique qui vous évitera des déboires

Un conseil pratique : ne pas tenir compte de votre historique et regarder chaque jour chacune des positions de votre portefeuille comme si vous deviez les initier au moment de l’examen. Si vous avez une action en portefeuille, pour la conserver, il est nécessaire que vous soyez certain d’être prêt à l’acheter au cours du jour. Sur des marchés larges, la seule différence entre conserver une action ou l’acheter, ce sont les courtages à régler à votre intermédiaire et les conséquences fiscales. Des éléments que vous gérerez, mais seulement après que la décision de fond – je conserve car j’achèterai dans les mêmes conditions- soit prise.


A propos de l'auteur : Hubert Tassin

Hubert Tassin, 57 ans est journaliste et analyste financier. Son expérience des marchés financiers remonte à 1980 et il a exercé des responsabilités aussi bien dans des sociétés de Bourse que dans la presse. Auteur d'un ouvrage de référence consacré au placement en obligations, il a dirigé des rédactions spécialisées dans les placements financiers au Journal des Finances, chez Investir et chez BFM.

3 commentaires
  1. Oumhella

    Bonjour messieurs, je vous remercie d’avoir partager vos connaissances très précieuses surtout avec les traders débutants, j’ai commencer le trading récemment par un montant de 300 euro, mais grâce à mon savoir presque nul dans ce domaine, j’ai beaucoup perdu. j’ai trouve votre mail sur ma boite et je vous souhaite la réussite. Merci

    Répondre
    • Tassin

      Vous allez voir. Du bon sens et de la méthode et les gains vont arriver. Merci de votre soutien.
      À. Bientôt

      Répondre
  2. Emmanuel

    Merci de nous informer de telle stratégies d’achat et de vente. ce que je tire très intéressant, c’est lorsqu’on est commerçant, il faut être flexible, du fait qu’il faut chercher à attirer le meilleur du profit selon la conjoncture. merci de nous partager ces théories et ses expériences

    Répondre
Laisser un commentaire